Le flacon importe, si tant est qu’on ait l’ivresse

Publié par Laure Bouvin le 04/07/2005 dans Vin

Un billet chez Veuve Tarquine me rappelle qu’on est encore un peu frileux en matière d’étiquettes en France. Les standards d’un autre âge m’ennuient (et les lettres gothiques m’ont toujours fait un peu peur). Entendons-nous bien, un habit de princesse sur une âme de sorcière ne fera illusion qu’une fois. Mais une étiquette attrayante, qu’elle soit drôle, sobre ou artistique, sur un vin qui m’enchante, c’est un morceau de plaisir en plus.

Du domaine américain Bonny Doon Vineyard, j’ai aimé en particulier les plumage et ramage de Big House Red dont l’étiquette crée une atmosphère, on croirait une couverture de BD ; Cardinal Zin, colorée et vive, illustrée par Ralph Steadman ; Le Cigare Volant, un mélange décalé de SF rétro sur un décor classique. Pour leur simplicité et leurs couleurs, les étiquettes de Catherine et Pierre Breton remportent aussi mes suffrages.

Et vous, quelles sont les étiquettes qui vous ont marqué ?

Patricia Atkinson à Paris !

Publié par Laure Bouvin le 26/05/2005 dans Vin

Je vous parlais voici quelque temps des aventures de Patricia Atkinson dans ses vignes et de sa reconversion réussie. Elle viendra présenter son second livre «La Belle Saison» à la librairie WH Smith, Paris, le jeudi 23 juin. J’y serai !

C’est quoi ce mot ?

Publié par Laure Bouvin le 21/05/2005 dans Vin

Vous connaissez ce jeu où il faut replacer un mot incongru dans une conversation. Et bien j’ai une manie, il faut que je replace ramulaud à tout bout de champ. Comment, c’est pas dans le dictionnaire ? Pô, pô, pô, s’il fallait n’utiliser que des mots du dictionnaire, hein. Cette semaine, j’ai une bonne excuse, le dossier restaurants du Figaroscope est consacré à quelques figures de la restauration parisienne. Dont Gilles Bénard de Chez Ramulaud.

C’est un de mes restaus préférés. Pour tout, la gentillesse de l’accueil, la cuisine, le cadre et surtout la carte des vins. Magnifique. Une carte très riche avec des vignerons de talent, une carte qui me donne un mal fou quand je dois choisir.

Chez Ramulaud 269 rue du Faubourg-Saint-Antoine Paris 11è. Tél. : 01 43 72 23 29
Le soir, menu-carte à 28 €.

Interlude

Publié par Laure Bouvin le 09/05/2005 dans Vin

Examiner la liste des quelques 2000 exposants de Vinexpo est instructif mais peut vite être fastidieux. Alors quand un nom vous divertit, c’est bon à prendre. Vini Be Good (société de distribution à l’export de vins de Loire) m’a fait sourire, la Bodega del Fin del Mundo m’a fait entrevoir un rêve d’ailleurs, la Loch Lomond Distillery m’a replongée dans l’univers de Tintin.

C’est ça, les 50 meilleurs restos du monde?

Publié par Mike Tommasi le 23/04/2005 dans Vin

Classement publié par la revue anglaise “Restaurant”. Surprise, les anglais gagnent tous les prix… Qu’en pensez-vous?

Lire le reste de l’article

Caramba, encore raté

Publié par Laure Bouvin le 11/04/2005 dans Vin

Et voilà, j’avais dit que j’irais au salon des Vignerons Indépendants sans rien acheter. Et j’ai craqué pour 3 bouteilles de jasnières Cuvée Tradition 2001 de Bénédicte de Rycke. Un nez intense, minéral. C’est Jean-Pierre Robinot, de l’Ange Vin, qui m’avait fait découvrir le jasnières, de sa région, où il est reparti. Séquence nostalgie.

Recette du bon bouchon (recette simplifiée…)

Publié par Mike Tommasi le 29/03/2005 dans Vin

par Walter Gilpin, Domaine de la Vivonne2000

– Planter un chêne-liège.

– Attendre 30 ans.

– Enlever l’écorce de l’arbre et la jeter. C’est l’écorce-mère.

– Attendre 15 ans.

Lire le reste de l’article

Notation des vins

Publié par Remi Loisel le 23/03/2005 dans Vin

« Faut-il noter les vins ? »
S’il y a une question qui revient sans cesse, et qui au passage provoque entre amateurs quelques joutes verbales pas piquées des hannetons, c’est bien celle-là. Si tout le monde est d’accord pour dire que l’on peut décrire un vin, du moins décrire la façon dont on l’a perçu, les choses se gâtent sérieusement quand il s’agit de s’accorder sur l’art de synthétiser tout cela par un chiffre, unique, effroyablement précis.

Lire le reste de l’article

The Ripening Sun

Publié par Laure Bouvin le 22/03/2005 dans Vin

J’ai lu à grandes lampées Les Raisins du bonheur de Patricia Atkinson* et j’ai beaucoup aimé.

En 1990, Patricia Atkinson et son mari s’installent dans la région de Bergerac, dans une maison avec quelques hectares de vignes, après avoir vendu tout ce qu’ils possèdent en Angleterre. Mais son mari tombe malade et la vigne, qui ne devait être qu’une activité d’appoint, apparaît à Patricia comme le seul moyen de subsistance. Ne maîtrisant ni le français ni la conduite d’un vignoble, elle se collète aux deux avec énergie.

Son récit se lit comme un roman d’aventures, les péripéties de ses vignes saison après saison. Je prenais des averses, des coups de soleil en tournant les pages, j’étais courbatue à l’unisson au moment des travaux dans les vignes. C’est bien écrit, avec une bonne dose d’autodérision. J’ai refermé le livre, admirative de son courage et de son humanité. Reconversion non préméditée mais pleinement réussie.
Du coup, j’ai envie de découvrir ses vins et j’attends avec impatience son prochain livre, La Belle Saison, à paraître dans la même collection.

* Les Raisins du bonheur, Patricia Atkinson, éditions du Rocher, collection Anatolia.

Le vin, souffle de vie et d’inspiration

Publié par cath le 15/03/2005 dans Vin

Parfois, au détour des pages d’un roman, on en trouve fortuitement la trace. Il sert de révélateur aux sentiments, de porte-voix à l’âme, d’éclaireur dans la nuit profonde d’un personnage qui a oublié de vivre et de penser.

Lire le reste de l’article

Liens vers nos Blogs préférés et articles récents

Blogs sur le Vin


Blogs de Cuisine